ClassiqueInfo-disque.com














ABC

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Pourquoi toujours cette même version ?

lundi 25 novembre 2013 par Nicolas Mesnier-Nature

Nous avions déjà eu, dans un précédent article, l’occasion de faire connaître notre approche des symphonies de Bruckner de Marek Janowski dans le cadre de son intégrale en cours. Ce dernier volume sorti est dévolu à la Symphonie n°3. Alors que nous nous interrogions sur la légitimité d’une telle intégrale qui, il faut bien le dire, ne s’impose pas dans l’absolu en regard simplement de la quantité et de la qualités des coffrets déjà disponibles, il se pose une nouvelle question pour cette Symphonie n°3 : pourquoi Marek Janowski a -t-il choisi la version 1889 des Éditions Nowak ?



La Vierge de Massenet : belle initiative mais résultat peu concluant.

lundi 16 septembre 2013 par Pierre Philippe

Troisième et avant dernier oratorio de Jules Massenet, La Vierge est typique de cette mode parisienne de la deuxième moitié du XIXème siècle : créer des pièces d’une veine très lyrique et théâtrale sur un livret religieux, avec un découpage par grande scène et non une histoire continue. Fort habile dans le domaine de l’opéra et loin d’être un fervent religieux, Massenet oublie quelque peu le recueillement pour nous donner à entendre des pièces d’un lyrisme coloré et presque théâtral.



Véronique Gens nous invite au voyage

mercredi 21 août 2013 par Pierre Philippe

Au fils des ans, Véronique Gens parcourt les siècles musicaux. Alors qu’elle se fit d’abord connaître dans le répertoire baroque, elle a petit à petit exploré le répertoire classique avec bien sûr Mozart mais aussi Gluck, avant de faire quelques incursions chez les romantiques. Avec sa grande déclamation tragique, son style impeccable et son port altier, elle semble faite pour les grandes tragédies qui sont le cœur de répertoire de l’époque classique mais aussi celui qui en est peut-être le descendant direct : Berlioz. Avec ce disque Véronique Gens enregistre pour la deuxième fois Les Nuits d’Été, mais cette fois avec la plus rare Herminie. Pour compléter, l’un des cycles les plus connus du répertoire français : Shéhérazade de Ravel.



Une nouvelle intrusion dans la symphonie germanique

jeudi 1er août 2013 par Nicolas Mesnier-Nature

Cette parution de l’inventif label allemand CPO n’est pas une première pour qui fréquente les chemins moins balisés du romantisme germanique tardif. Siegfried Köhler avait, à la fin des années 1990, enregistré l’intégralité des quatre symphonies de Gernsheim. L’intérêt ne sera donc pas essentiel de réentendre ici les Symphonies n°1 et 3, sauf pour l’amateur avide de découverte ou le collectionneur compulsif.



La Cinquième de Mahler comme on ne l’entendra plus jamais

jeudi 27 juin 2013 par Fred Audin

Tout comme Mahler (1860-1911), Yakov Kreizberg (1959-2011), un siècle plus tard, n’a pas eu le temps de vieillir. Trois jours avant sa mort, Kreizberg donna son accord pour le montage final de la Cinquième symphonie de Mahler enregistrée en septembre 2010, telle qu’elle paraît aujourd’hui sous le label de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo. Dans des tempi plutôt lents (75 minutes au total) qui lui permettent de conserver une précision d’exécution constante, Kreizberg donnait ici la version d’un homme qui s’en va, et qui le sait, mais d’une élégance implacable, dans un son d’une incroyable présence.



Penderecki le chambriste

jeudi 27 juin 2013 par Nicolas Mesnier-Nature

Rattaché à la série dévolue à son œuvre sortie par le label polonais Dux, ce volume est consacré à la musique de chambre de la gloire nationale et internationale qu’est Krzysztof Penderecki, honneur assez rare pour un auteur contemporain et qui mérite d’être précisé. Penderecki étant un compositeur « évolutif », le panorama proposé ici, dévolu presque exclusivement aux cordes, se trouve être également un reflet de l’art du maître polonais couvrant la période 1960-2008, soit près de cinquante ans de création.



Amour passager.

jeudi 27 juin 2013 par Laurent Marty

Organiste fameux en son temps, Girolamo Frescobaldi nous est plus connu aujourd’hui pour ses Fiori musicali et autres recueils pour claviers que pour son œuvre vocale, pourtant assez fournie. Témoins, ses deux volumes d’Arie musicali de 1630 tout imprégnées des nouveautés du recitar cantando, et dont quelques-unes forment la trame de cet enregistrement.



Les quatuors de Beethoven par les Artemis : une grande intégrale ?

lundi 24 juin 2013 par Carlos Tinoco

L’intégrale des quatuors de Beethoven par le Quatuor Artemis que sort Virgin Classics a une double portée : elle est le témoignage beethovenien d’une des formations majeures de ces vingt dernières années, mais en outre, elle documente son évolution, dans la mesure où les enregistrements contenus dans ce coffret s’étendent sur 13 ans. Une période au cours de laquelle deux membres du quatuor initial ont été remplacés, ce qui, ajouté à l’habitude prise par les Artemis d’échanger les postes entre premier et second violons, nous permet de confronter trois primarii différents. Passionnante, il n’est pourtant pas sûr que cette intégrale comble les attentes que l’excellence de ce quatuor a fait surgir au fil des années.



Artaxerxes, retour à Goodman

dimanche 23 juin 2013 par Laurent Marty

Lors de la réédition de l’enregistrement de cet Artaxerxes dirigé par Roy Goodman nous appelions de nos vœux la venue d’une version plus moderne qui pourrait prendre le relais de cet unique album.



Les heures vides le sont un peu trop

jeudi 20 juin 2013 par Fred Audin

Les heures vides (Las horas vacias) est un monodrame pour soprano (actrice, les deux pouvant se confondre si la chanteuse peut assumer le rôle de la voix parlée qui est ici enregistrée en anglais, alors que les mélodies sont en espagnol) chœur (utilisé de façon très discrète dans l’ouverture et les plages 7-8-12 principalement) piano et orchestre de chambre. L’argument est en gros celui d’une femme entre deux âges, tentant de tromper la solitude de son week-end par une conversation sur Internet avec un interlocuteur dont on ne saura jamais s’il existe.




Soutenir le magazine










Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 349189

Suivre la vie du site fr    ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License